Exposition « la terre est ma couleur », conçue par : Alain Serres, Zaü, Rue du Monde, du 03 novembre au 05 décembre 2015

Cette exposition aborde les thèmes de l’espèce humaine, de l’esclavage, du racisme, du droit à la différence, et la diversité ethnique et culturelle.

Visites aux horaires d’ouverture de la médiathèque au public – GRATUIT

Visite pour les groupes sur réservation.

Renseignements : Médiathèque de Serquigny 02.32.47.41.62

Exposition conçue et mise en pages par Alain Serres, illustration de Zaü (une production Rue du monde, 2000).

Elle invite les enfants à aller vers les autres quelles que soient leurs différences, dans le respect de leurs droits.

Chaque affiche richement illustrée (photographies, reproductions artistiques, documentaires) interpelle les enfants et les encourage à exprimer leurs sentiments, leurs opinions…

Cette exposition est constituée de 14 panneaux :

Panneau d’introduction : Sur la palette graphique d’un ordinateur, on peut afficher 3 ou 4 millions de couleurs différentes. Chez les humains, les nuances de couleurs de peau sont encore plus nombreuses : plus de 6 milliards…Image3

1=> 6 milliards d’humains : tous différents, surtout de par leur histoire. D’abord on se croit seul au monde. Puis très tôt, on se rend compte que l’on a besoin de ses parents et de sa famille.

2 => Ma race : l’espèce humaine : Au tout début de l’histoire de la Terre, seules de microscopiques bactéries vivaient dans l’eau qui recouvrait alors la planète.

3 =>Je t’étonne, tu me déranges : Vivre ensemble nous étonne, nous questionne, nous oblige à des efforts sinon il y a danger pour l’humanité. Les humains ont toujours trouvé étonnantes et dérangeantes les manières de vivre des autres, sans toujours s’interroger sur les leurs.

4 => Quand la haine l’emporte : Quand les humains ne comprennent pas leurs différences, la haine et la douleur l’emportent. Au 19ème siècle, des “spécialistes”, anthropologues ou médecins, ont essayé de prouver une soi-disant supériorité naturelle de l’homme blanc.

5 => L’autre, l’Indien, les Indiens : Quand Christophe COLOMB débarque en Amérique (en 1492), il trouve des hommes qui avaient découvert ce continent bien avant lui !

6 => Afrique-Amérique : la longue route : Des esclaves aux noirs des U.S.A. . Les blancs, nouveaux maîtres de l’Amérique, sont allés chercher en Afrique des hommes pour planter le coton ou ramasser le café.

7 => Une sombre étoile dans la mémoire : L’horreur du rejet jusqu’à l’holocauste. En 1939, la Deuxième Guerre mondiale est déclenchée et en 1942, Hitler et son parti nazi décident d’exterminer tous les juifs d’Europe.

8 => D’où viennent tous ces gens ? : Dans notre pays, les noms de famille viennent des quatre coins du monde.

9 => Ensemble, ça marche mieux : Quel bonheur quand l’échange se passe bien ! Avec leurs langues, leurs coutumes ou leurs religions différentes, les familles d’immigrés font pleinement partie de la France d’aujourd’hui.

10 => Le racisme : injuste et illégal : Les paroles, les faits, les actes racistes c’est illégal !

Devant quelqu’un de très différent, les humains peuvent avoir de bien étranges réactions : a priori, méfiance.

11 => Toutes les autres différences

12 => Parmi toutes ces couleurs, j’existe ! : Derrière sa couleur d’origine, la couleur de sa peau, l’individu existe. Accepter d’échanger avec eux, c’est accepter d’ensemble se changer, découvrir et progresser.

13 => Sur le chemin des autres : Sur le chemin des autres (conclusion avec une série de questions). Le comprendre, c’est participer à l’humanité.