Leclerc Risle Cup 2016 : Promesses tenues

La Leclerc Risle Cup, tournoi international U11 organisé par le FC Serquigny-Nassandres, a été une véritable fête du football.

Plaisir et Gaieté

Tous, dirigeants de clubs amateurs comme professionnels, joueurs comme parents, ont quitté le stade Marcel-Jacquin de Nassandres, jeudi dernier, avec un sourire indélébile et des yeux pétillants. La deuxième édition de la Leclerc Risle Cup, tournoi international U11 organisé par le FCSN, fut une nouvelle journée de plaisir et de gaieté, avec le soleil en prime… Et ce sont les jeunes Lillois, défaits en finale par le PSG en 2015, qui se sont imposés contre le Stade Rennais cette année à l’issue d’une rencontre pleine de vie et d’intensité, de gestes techniques incroyables et d’engagements physiques magnifiques pour des joueurs de onze ans…

24 équipes

Des vingt-quatre équipes conviées pour l’événement, pas une n’est repartie déçue. Toutes ont déjà envie de revenir, à l’image de Saint-Etienne, qui avait remporté, à Pâques, le mini-Mondial d’Orvault (dans la banlieue nantaise), devant des formations comme Manchester City, Barcelone, Lyon ou Liverpool mais qui, en Normandie, s’est inclinée en demi-finale contre Rennes. « On doit reconnaître que le niveau était peut-être plus élevé à Nassandres », avouait l’un des dirigeants stéphanois, surpris par la qualité du plateau et celle de l’organisation.

2000 Spectateurs

Vainqueur l’an passé, le PSG n’a ainsi pu conserver son titre. Éliminés en demi-finale par le LOSC, dans une revanche magnifique de la saison dernière, les Parisiens auront, sans aucun doute, envie de revenir en 2017 histoire de montrer que ce n’était qu’un accident… Surtout qu’ils avaient un supporter de choix, jeudi : Alain Cayzac, l’ancien président du PSG (entre 2006 et 2008), a assisté à une grande partie de la journée, encourageant aussi les jeunes de l’Evreux FC, club dont il est aussi président d’honneur. « C’était une journée merveilleuse, confiait Alain Cayzac, avant de partir. L’organisation était à la fois professionnelle et bon enfant. Bravo ! » Et les petits gars de Serquigny-Nassandres, dans tout ça ? Une équipe a terminé vingtième, après avoir tout de même accroché l’AJ Auxerre en phase de groupes (1-1), une autre a terminé dernière, mais les deux ont pris un plaisir incommensurable. Comme les deux mille spectateurs venus tout au long de la journée… Une journée qui n’aurait pas été aussi belle sans l’investissement des quatre-vingt bénévoles, dont la bonne humeur fut sans limite, ni celui des sponsors, ô combien précieux. Vivement 2017 !