Pas de hausse d’impôt pour 2016 et Perspectives d’avenir…

Lors de sa dernière séance, le Conseil Municipal de Serquigny a réaffirmé sa volonté de conserver la qualité des services municipaux, en maintenant un niveau d’investissement indispensable pour assurer la pérennité de nos équipements, préparer l’avenir et soutenir l’économie locale.

Monsieur le Maire, en introduction de la séance de Conseil Municipal :?????????????????????????????

“Pour le compte administratif de la ville nous avons réussi à dégager un excèdent de 105 000€ sur le fonctionnement. Aucun chapitre n’aura été dépassé par rapport à la prévision budgétaire.

Cela représente un exercice quotidien de maîtrise de nos dépenses, parfois douloureux, nous avons tellement de choses à faire, je le répète souvent faire des choix consiste à se priver de beaucoup de choses et d’optimisation de nos recettes. Cet effort a été salué par notre percepteur. En investissement nous avons terminé le financement de la dernière tranche du centre-ville, nous avons réalisé des travaux de voirie à Courcelles, chemin des Bruchettes, mis en place un nouveau site Internet, changer l’espace multi média de la Médiathèque, remboursé nos annuités d’emprunt.

 Alors pour 2016 ?

Comme vous le savez la France est engagée dans un effort nécessaire de désendettement sous la contrainte européenne et à ce titre nos collectivités sont mises très fortement à contribution. Nous aurons consenti 50 milliards d’’économies, certains se proposent même d’aller plus loin. Si je ne doute pas d’aller dans le sens de ce retour aux équilibres, cela passe par des arbitrages difficiles pour équilibrer nos budgets, en essayant de garder la qualité de nos services et en maintenant un niveau d’investissement indispensable pour assurer la pérennité de nos équipements, préparer l’avenir et soutenir l’économie locale.

 ?????????????????????????????Je dois vous le dire ce soir, nous avons atteint les limites de l’exercice, nous ne pouvons pas aller plus loin sans remettre en cause les équilibres dont je viens de parler. Déjà nous sommes contraints de reporter des travaux, voire de les différer pour longtemps. Je demande à notre population de bien comprendre que si des des choses attendues ne sont pas faites ce n’est pas de notre part de la mauvaise volonté mais un manque de moyens. Nous pourrions aussi augmenter les impôts, contracter de nouveaux emprunts, diminuer, voire supprimer des services. Nous vous proposons de ne pas opter pour ces hypothèses.

Toutes ces actions aussi utiles que nécessaires vont peser sur notre budget, sans oublier les réglementations, les normes toujours plus contraignantes. Cela devrait se poursuivre pour l’avenir, ce qui nous amène à réfléchir sur l’évolution des limites communales et intercommunales. Si dans le premier cas nous pouvons apporter une réponse de proximité à nos habitants à travers la notion de communes nouvelles, dans le second, je manifeste de vives inquiétudes.

Future Intercommunalité…

intercoCar pour la prochaine Intercom de 55 000 habitants, nous sommes dans le flou, nous savons qu’une étude est en cours, je demande qu’un véritable comité de pilotage se mettre en place, que la gouvernance soit discutée, que l’examen des futures compétences et leurs périmètres fassent l’objet d’un consensus et de connaître les conséquences fiscales.

 A ce titre je fais remarquer que les recettes inscrites issues de l’ancienne taxe professionnelles, évaluées à 420 000€ prévues au budget de la commune cette année seront transférées à l’Intercom l’année prochaine qui pourra peut-être les reverser en totalité ou en partie, je demande des garanties à ce sujet..

Malgré cela le budget que nous vous proposons ce soir de 2 330 000€ est présenté en équilibre sans augmentation des taux communaux et d’emprunts nouveaux. Nous poursuivrons les grandes lignes de notre fonctionnement en serrant toutes nos dépenses, les charges de personnel seront contenues au niveau de l’année précédente pour l’ensemble de nos services, nous maintiendrons nos efforts en faveur de nos écoles, de l’entretien de la commune, de l’animation culturelle autour de la médiathèque, à noter que le département a supprimé le Printemps des poètes et la Fête de la peinture, avec le comité des fêtes nous participerons à faire une belle fête communale au ?????????????????????????????14 juillet.

Nos associations recevront la même dotation que les années précédentes, avec un plus pour le tournoi de foot international des U11 le 5 mai et l’école de pétanque intercommunale de pétanque de Conches et le Neubourg, d’ailleurs modeste. La dotation d’aide sociale restera inchangée. En investissement nous serons prudents compte tenu de la situation, nous travaillerons à réaliser l’opération de démolition de l’ancienne gendarmerie pour y faire des logements avec la Secomile ainsi que la nouvelle pharmacie.

Nous ferons la première tranche de l’aménagement de voirie autour d’ARKEMA en partenariat avec Launay, nous espérons pouvoir réaliser la seconde jusqu’ à la RD 133 l’année prochaine. Nous espérons dégager quelques moyens pour l’entretien de nos chemins communaux. Nous aurons à assurer des travaux d’accessibilité pour les handicapés dans nos écoles et l’étude sur le chauffage. Nous prévoyons l’agrandissement du columbarium et la reprise des sépultures. Nous engagerons le passage POS en PLU et assurerons le remboursement de nos emprunts

 Voilà les grandes lignes de nos propositions et maintenant nous pouvons examiner nos documents.”